Jackie Tadéoni

Ces jours ci, j’ai eu le plaisir de pouvoir interviewer Jackie Tadéoni, une costumière et pin up burlesque de talent.Elle a gentillement acceptée de répondre à mes questions

11781879_10153484993240140_2879407014812765689_n

Depuis quand vouliez vous créer des vetements, des costumes de scène ?

J’ai toujours bidouillé des vêtements et des costumes depuis que je suis petite, je fais de la danse depuis que j’ai 5 ans et j’ai toujours vu beaucoup de spectacles ça m’a donné l’envie très tôt de faire des costumes et des vêtements. Je suis également une geek et j’adore les jeux vidéos, à la base je voulais être character designer dans les jeux videos; puis je me suis rendue compte que c’était le costume qui m’intéressait et le textile plutôt que le dessin.

Comment avez vous commencé votre métier ?

C’est par mes études de costumier que j’ai commencé à travailler, à partir du moment où j’ai appris les bases en couture j,’ai crée beaucoup à côté, à l’époque il y avait myspace et j’ai commencé à prêter ces tenues pour des shootings à des photographes, des modèles…. ça a commencé à me faire un petit réseau et de fil en aiguille au fur et à mesure des collaborations, j’ai commencé à travailler pour des petits projets en parallèle de mes cours.

Si vous  pouviez travailler avec n’importe quel réalisateur,metteur en scène ou acteur, qui choisiriez vous ?

Bien entendu la première réponse serait Tim Burton, c’est un des premier réalisateurs qui m’a mis une grosse claque au niveau esthétique avec Edward aux mains d’argent, mais le cinéma ne m’intéresse pas tellement il n’y a pas beaucoup de productions françaises avec des univers marqués c’est beaucoup contemporain et faire du shopping ne m’intéresse pas tellement! Ça serait donc plutôt vers le spectacle vivant et l’univers de James Thiérrée en nouveau cirque, Russel Maliphant en chorégraphe ou encore Robert Lepage pour la mise en scène. Ils ont des univers oniriques très marqués, drôle et poétique que l’on ne retrouve pas partout.

Etes vous confrontée parfois aux demandes des comédiens ou des metteurs en scènes ? 

Je suis confrontée constamment aux demandes des comédiens et des metteurs en scène, quand on fait une création on est jamais seul à décider c’est un partenariat artistique entre plusieurs acteurs et chacun à son mot à dire; le plus difficile c’est de comprendre et d’exprimer chacun avec son talent ce que chacun pense en restant cohérent avec la création.

Est ce qu’il y a un film ou une pièce de théâtre dont les costumes  vous ont particulièrement marqués ?

Il y en a plusieurs bien sur c’est difficile de choisir et cela pour différentes raisons. Par exemple les reconstitutions historiques comme dans « Shakespeare in love » ou  » Les liaisons dangereuses » ou encore la série « Downtown abbey »; les films de Baz Lhurmann ( Moulin Rouge, The Great Gatsby), les films de Bob Fosse ( Cabaret, Sweet Charity), les films de rob Marshall ( Chicago, Mémoires d’une geisha), Terry Gilliam, les films extrêmement esthétiques de Wong Kar Wai….

Combien de temps cela vous prend il pour créer un costume en moyenne ?

C’est une réponse impossible à donner! Selon le costume ça peut aller d’une journée à 1 semaine, cela dépend du volume, des matériaux, des finitions, s’il y a des broderies…..

Quelles sont les différentes étapes de la fabrication?

Il y a d’abord l’élaboration du croquis, beaucoup de recherches iconographiques, historiques, des discussions avec le metteur en scène ou l’écrivain, puis après validation il y a les recherches des matériaux et des tissus. Ensuite on élabore une toile d’essayage pour élaborer le volume et faire un premier essayage sur le comédien, on règle et on rectifie pour obtenir le patron qui servira à couper dans le tissu.. On coupe, monte, puis on refait des essayages et vient les finitions et ornementations s’il y a lieu.

Comment les institutions qui ont besoin de vos services vous contactent elles?

Cela se fait beaucoup par bouche à oreille, comme dans tous les milieux artistiques, plus on travail plus on se fait des relations et plus notre travail se fait connaître. Il y a également une grande part de démarchage pour faire connaitre son travail.

Quels sont vos costumiers préférés, ceux qui vous inspirent le plus ?

A dire vrai je m’inspire très peu de costumiers mais plutôt des couturiers, par exemple Alexander Mc Queen, Dior, Balenciaga, Jean Paul Gaultier… D’ailleurs on le sait assez peu mais pratiquement tous les couturiers ont crée pour des spectacles, Christian Lacroix fait aujourd’hui énormément de création pour l’opéra. Sinon cela reste les costumiers des films cités plus haut, mais également énormément les dessinateurs d’époques style Erté ou encore Mucha.

Quelles sont vos influences?

Je regarde énormément de films ( pratiquement un par jour) et j’essaie d’aller voir le plus souvent possible des spectacles de danse principalement ou nouveau cirque. Mais quand on est dans un métier créatif et de passion, absolument tout peut être une influence; autant la haute-couture, que la peinture, que la photographie; cela dépend aussi beaucoup du projet sur lequel on travail. Par exemple la dernière création que j’ai fait, c’était pour une comédie musicale sur Aladin, je me suis donc plongée des les milles et une nuit, la culture et la mode des pays arabes, la peinture, les motifs…. C’est extrêmement riche et ça ne peut pas s’arrêter à une source d’inspiration ou d’influence, sinon on peut très vite rester bloqué et faire la même chose sans évoluer.

12003017_798153436968350_5404564860745982763_n

Quel genre de costume avez vous le plus de plaisir à créer ?

Très honnêtement tout est intéressant que ce soit dans le costume historique et dans une reconstitution, ou encore  dans la création d’un costume imaginaire et futuriste; chaque univers, chaque technique peut être intéressante selon la nature du projet et du budget autant qu’elle peut être complexe.

J’ai vu sur certaines photos que vous  arboriez un beau tatouage sur le dos, en avez vous d’autres? Des projets que vous  allez bientôt encrer ?

J’en ai derrière les jambes, sur presque tout le bras gauche et le bras droit en court. On verra par la suite si j’ai le courage de continuer mes projets mais j’avoue que ça devient de plus en plus douloureux

Pratiquez vous  d’autres formes d’art ? ( chant, danse, dessin,peinture, théatre,musique,écriture,…)

Par mon métier de costumière je fais du dessin et de la peinture lorsque je dois créer des costumes et les dessiner; je fais de la danse classique depuis l’âge de 5 ans et j’avais fais du piano pendant 10 ans mais c’est trop compliqué sur Paris de continuer! Mais de part mon métier de performeuse burlesque je fais depuis 1 an du ukulélé et des cours de chant.

Depuis quand pratiquez vous  le show burlesque ? Comment vous y êtes vous mise ?

Ma première scène fut en 2007 dans la cour du Palais Royal pour le spectacle « Coeur Croisé » de Philippe Decouflé. Ça remonte donc à 9 ans maintenant! Ça rajeunit pas! C’est par les costumes que j’ai commencé à faire du burlesque, je devais faire le costume d’une des performeuses et je suis tombée amoureuse de cet univers qui venait à peine d’arriver en France et que j’ai découvert. J’ai continué mes études par la suite sans en faire jusqu’en 2010 ou on m’a proposé de performer pour un spectacle de burlesque au Zèbre de Belleville, j’ai crée mes deux premiers numéros burlesque à cette occasion ( Daddy et Snow Dance) . Puis je me suis fait remarquée sur ce show où l’on m’a proposée une résidence en Suisse au Palais Mascotte pendant 1 mois. De retour à Paris le bouche à oreille m’a permis de continuer la scène et d’en devenir une figure apparente.

12308269_1109805852405040_9029668201322310581_n

Quels conseils donneriez vous à de jeunes femmes qui aimeraient se lancer dans le show burlesque?

Très honnêtement de bien réfléchir à pourquoi elles voudraient se lancer dans le show burlesque et comment; il y a beaucoup de jeunes femmes qui trouve ce milieu cool et glamour et qui veulent surtout se faire une expérience scénique sans vraiment rechercher ce qu’est l’essence du burlesque et de l’effeuillage; c’est presque facile de se déshabiller, tout le monde peut le faire avec un coup dans le nez, mais la manière dont vous le faites et pourquoi ça c’est une autre question et souvent elles n’y réfléchissent pas.

Est ce que l’étiquette “alternative” vous parait pertinente ? Pourquoi ? Pourquoi pas ?

Non pas du tout! quand on parle de « culture alternative » on parle généralement d’une culture qui est en marge de la société, à l’écart des médias or la culture burlesque, comme à son origine, reste une culture populaire, pour le peuple, pour réunir des personnes c’est quelque chose de chaleureux, de convivial, de drôle et poétique. Je  ne pense pas que ce soit, ou en tout cas ça ne me plairait pas, de dire que je fais quelque chose pour une catégorie de personne, je trouverais ça un peu trop élitiste et orgueilleux. Je pense que toute création ne doit pas être réservé à tel ou tel type de personne mais qu’au contraire elle doit réunir pour un moment des personnes qui ne se seraient jamais rencontrées.

On pourrait parler d’étiquette alternative dans le sens où justement, c’est trop peu connu et cela fait appel à des artistes qui ont des spécificités peu communes ou extraordinaires, mais quand je vois que par exemple pour le dernier spectacle du Lido, on a fait appel à une avaleuse de sabre je me dis qu’on est en bonne voix de faire découvrir et élargir les cultures alternatives.

Avez vous des projets pour l’année qui vient ?

Énormément comme chaque année! entre le burlesque et les costumes j’ai peu de temps pour flaner , que ce soit pour créer de nouveaux numéros, répéter ou améliorer les anciens; confectionner ou rechercher des nouvelles créations pour mon book, des commandes ou encore des créations à venir pour des spectacles….. à suivre dans mon actu!

 

 

Si vous voulez découvrir davantage son univers : https://www.facebook.com/kiki.beguin / https://www.facebook.com/jackie.tadeoni

Crédits photos : Dominique Vinot/Amyz Photographies/Jackie Tadéoni

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :