Eperdument

Deuxième film dont j’avais furieusement envie de parler ,Éperdument de Pierre Godeau

.Je suis allée le voir il y a presque une semaine avec mon frère, en ayant vu la bande annonce, et en étant disons très curieuse dont ce film allait être mené.Pour commencer il faut savoir que j’ai adorée Adele Exarchopoulous dans La vie d’Adèle, et j’avais trouvé très drôle Guillaume Gallienne, dans Guillaume,et les garçons à table!

Eperdument

Pour raconter un peu l’histoire, c’est l’histoire d’une jeune femme enfermée dont on ne connait pas le motif d’enfermement, qui va peu à peu tisser des liens avec le directeur de l’établissement où elle doit passer un séjour assez long.

On y suit des moments de vie de la détenue, et du directeur, puis de leur vie de couple assez mouvementée et précaire,puisqu’il est très dangereux pour un directeur de prison d’avoir des relations proches avec une détenue.

Bande annonce

On y suit leur rencontre, le rejet de l’homme, puis le moment où il succombe, les petits moments d’intimité qu’ils partagent, puis les premiers soupçons,les procédures,les disputes, la séparation avec sa femme, les weekends en amoureux, la séparation, puis le procès.

Sur le plan des décors, rien à dire, ils permettent bien de se plonger dans l’histoire car ils donnent bien l’impression que le film est ancrée dans le réel.

J’ai beaucoup plus à dire sur le jeu des acteurs.En effet, cela m’a fait très bizarre de retrouver Guillaume Gallienne, puisque dans mon imaginaire, il campait cet homme un peu efféminé, qu’on pense gay depuis Guillaume et les garçons à table! Dans ce film ci, on le retrouve plus âgé, les cheveux grisonnants, et avec une pilosité importante.De plus, il arrive à être captivant et crédible dans toute la gamme d’émotions qu’il joue tout au long du film: l’amoureux transis, le fautif qui s’en veut de tromper sa femme,le directeur de prison inflexible,l’homme froid,le père attentionné,… En sortant du film, j’ai néanmoins poser une question est ce que ce directeur de prison ne serait pas un connard, profitant aussi souvent qu’il voulait de tel ou tel détenue ?

On ne saura jamais, bien évidemment, puisque l’histoire d’amour est vraiment présenté sous son coté flamboyant, peut être même dévorant, plus les sentiments des deux êtres se développent, ils se consument un peu.

Quant à Adèle Exarchopoulos ,d’une adolescente mal dégrossie qu’elle campait dans La vie d’Adèle, on passe à une jeune femme rêveuse,bagarreuse, qui vit ses histoires d’amour à fond, citant Phèdre de Racine, une jeune femme malgré l’emprisonnement bien dans son époque,et qui doit faire face aux problèmes comme elle peut.Elle le provoque en dévoilant sa poitrine lors d’un cours de dessin,ou se permet de rêver en décorant la salle informatique où a lieu toutes leurs rencontres intimes,elle rêve d’avoir une maison, et de fonder une famille avec lui.

En sortant de la salle,j’étais bouleversée, et vraiment contente d’avoir vu ce film, j’aime ce genre d’histoires d’amour compliqué, un peu de guingois, qui ressemble beaucoup plus au réel, que les histoires d’amour débiles des comédies romantiques débiles.

La fin est assez étrange puisqu’on assiste au début du procès, où l’homme est censé dire à la cour que c’est elle qui l’a manipulée, mais au final leurs regards se croisent,ils se sourient, et le générique commence.Ce qui laisse les champs des possibles ouverts quant à le suite : va t’il mentir et dire que c’est elle qui l’a manipulée,vont ils se remettre ensemble et finir leur vie ensemble,va t’il retourner avec sa femme ?

J’ai vraiment été chamboulée par ce film,et je le recommande chaudement pour tous ceux et celles qui aiment ce genre d’histoires d’amour cabossées, et qui veulent découvrir ces deux acteurs dans un registre un peu différent.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :