The Danish Girl

Je commence une nouvelle catégorie sur le blog,la présentation de films que j’ai vu, appréciés,détestés,adorés…

J’ai voulu créer cette catégorie car je suis très férue de cinéma, je ne dirais pas que je suis une cinéphilie, je n’en ai pas la prétention, mais j’aime voir des films.

Comme j’ai pu le dire dans ma présentation,j’aime bon nombres de genres de films, autant les comédies, que les films dramatiques, les biopics, les films de guerre, les films engagés, le cinéma d’horreur, les westerns,les blockbusters hollywoodiens,autant que les petites productions.

eddie-redmayne-the-danish-girl-poster-004-690x1024

Pour ouvrir cette catégorie,j’ai décidée de parler de The Danish girl, film de Tom Hooper, sorti en salle en 2015.

Ce film n’est pas vraiment récent, et j’ai mis longtemps à le voir, car je n’en avais pas pris le temps.

En substance, il dépeint les dernières années de Einar Wegener, et sa transformation en Lily Elbe,dans le Danemark des années 30.

C’est le premier homme a avoir subi des opérations de changement de sexe, et malgré le fait qu’il soit mort avant de pouvoir vivre pleinement sa vie de femme,il reste aujourd’hui une icone trans.

D’un point de vue esthétique, le film est vraiment beau, les paysages du Danemark sont remarquables,les costumes nous plongent vraiment dans l’époque, ainsi que les décors.

D’un point de vue narratif, l’histoire est bien menée, et permet d’avoir un apercu de comment était considéré les personnes transgenres à l’époque : c’était un phénomène incompris, et considéré comme une maladie mentale, ne pouvant se traiter que dans des hopitaux psychiatriques.Dans le film, Einar se fait irradier, pour chasser Lily de lui, mais cette tentative ne marchera pas,bien évidemment.

De plus, on voit le cheminement psychologique des deux personnages principaux évoluait tout au long du film.Ainsi,Einar,accepte de porter une robe pour aider sa femme à finir un tableau, et cela commence comme un jeu.Puis, petit à petit, le spectateur se rend compte que le problème est réel, et qu’Einar n’est pas heureux dans ce corps d’homme,particulièrement dans la scène où il va se déshabiller, et cacher son sexe d’homme entre ses cuisses, pour arriver à se plaire dans le miroir.Petit à petit, Lily prend le dessus sur Einar, et il est à la fois heureux de ce changement, et a du mal à vivre sa différence, puisqu’il sait qu »il ne serait pas accepté dans la société mondaine des années 30.

Après avoir consulté de nombreux médecins, il va en rencontrer un dernier en Allemagne, qui va lui proposer de dévêtir son masque corporel d’homme afin de retrouver la sérénité dans un corps de femme.Et là, il commencera a véritablement être heureux.

La douleur de chaque opération est horrible,et d’ailleurs dans le film on en présente que deux : celle de l’ablation de son appareil reproductif mâle, et la construction d »un vagin, or dans la réalité, il en subit cinq dans un laps de temps très court pour l’époque : moins de deux ans.

Sa femme,Gerda considérera le travestissement de son mari comme un jeu d’abord, et emmènera Lily à une fête, ou s’étant pris au jeu,Lily embrassera un homme, qui on ne le saura qu’a la fin, savait parfaitement qu’il était un homme physiologiquement parlant.Elle en souffrira beaucoup et sommera d’abord son mari de cesser ce jeu,puis comprenant que ça n’en ai pas un, l’ammenera à consulter des spécialistes, comme je l’ai dit plutôt. Mais une fois qu’une amie à elle lui conseille d’aller voir le dernier médecin, elle changera d’avis et aidera son mari dans sa transition.Leur mariage sera annulé par le roi du Danemark,Christian X, en octobre 1930, puisque Einar devient officiellement Lily Elbe, et change d’identité sur ses papiers.Elle le soutiendra, mais s’opposera à la dernière opération, qui le tuera, sans doute à cause d’un rejet.

Quant au jeu des acteurs, il est vraiment excellent, je n’ai pas trouvé une seule fois cela surjoué, ou mal interprété, la façon d’interpréter ses personnages est vraiment bluffante, et belle à voir.On ressent la fragilité de Lily, et le mal être d’Einar. Pour ma part, la plus belle scène est celle où Einar va dans une maison close,observait une prostituée qui se déshabille et se caresse,cela aurait pu être une scène malsaine,mais il prend juste plaisir à reproduire les gestes de cette femme, comme pour mieux appréhender son corps, et apprendre à être une femme.

En conclusion, je dirais que c’est un beau film, et malgré que certaines personnes est désapprouvé qu’un homme cisgenre joue le rôle de Lily,je trouve ce film très beau,poignant.C’est vraiment un bijou du cinéma trans.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :