Chronique d’une amoureuse qui ne veut pas se marier

Couv1155

Pour commencer et avant toutes choses, je ne vais pas vous mentir,j’ai passée mon enfance à rêver d’un mariage de princesse, avec un mec genre Ken, une magnifique robe,une fête somptueuse, des invités prestigieux, un repas à mourir, de l’alcool coulant à flots ( peut être pas pour l’alcool étant gamine)

D’aucun diront que c’est parce que mes parents ont divorcés que je ne me vois pas me marier, mais je ne pense pas…Pour la simple et bonne raison que lorsque j’étais gamine et jusqu’à l’adolescence,j’ai rêvée de me mettre en couple et de finir bonne épouse dévouée.Il faut savoir que je ne me suis mise aux rapports amoureux assez tard, à 16 ans, Et j’ai cru devoir sortir avec quelqu’un pour être normale, car aujourd’hui je me dis que je n’ai jamais été véritablement amoureuse de quiconque.

Peu à peu, j’ai arrêtée de rêver de mariage princier et j’avoue d’avoir été le témoin de la façon dont mon père a pu traiter la ribambelle de belles mères qu’il a pu avoir après son divorce.Avec l’adolescence et le rejet de tout ce qu’on pouvait vouloir pour moi ,j’ai commencée à refuser l’avenir qu’on voyait pour moi, et surtout je n’avais aucune envie de vivre la même vie que mes parents.Je n’avais aucune envie d’une vie rangée : trouver un travail ennuyeux,un mec pantouflard, des crédits, des vacances sur la cote d’azur, des enfants,un chien, un appart’ ou une maison.Je ne sais pas vraiment ce qui m’a vraiment donné envie de renier toutes ces choses, mais je savais que je voulais une vie trépidante,mouvementée; peut être mes débuts d’engagement politiques, mes rencontres avec des gens qui ne courent pas après le carcan dans chacun est censé se fondre.

N’allez pas croire que je veux devenir vielle fille ou que je sois une personne infidèle ayant peur de l’engagement, ayant peur de partager la vie de quelqu’un.Bien au contraire, la fidélité est très importante pour moi.J’ai pu tromper par le passé, mais je placerais cela dans les erreurs de jeunesse,j’estime aujourd’hui avoir mûrie, et du fait d’avoir aussi été trompée,j’ai pu comprendre combien c’était humiliant et douloureux.

Parenthèse à part, je vais tenter d’expliquer ce qui ne me convient pas dans la notion de mariage : premièrement,j’ai toujours vu l’alliance comme un genre de menottes,qui nous enferment dans une cellule dont l’entrée est très coûteuse ( ce qui ne me plait pas) et dont la sortie est longue et chère elle aussi. Deuxièmement,pour moi l’adage  » je t’appartiens mais je ne suis pas ta chose » représente pour moi le rapport amoureux, et les deux notions sont parfaitement différentes

Peut être vais passer pour une féministe radicale.Pourtant dans mon parcours amoureux,j’ai pu arriver à me laisser convaincre à l’idée de me marier si la relation se serait poursuivie.Mais aujourd’hui où je vis une relation plus saine, je me rends compte combien on a pu me manipuler car j’ai pu vouloir épouser mon compagnon de l’époque par envie de lui faire plaisir, et de m’adapter à sa famille qui voulait une belle fille docile et effacée. Mais une fois séparée,j’ai pu de nouveau respirer et réapparaître comme une véritable personne, alors que j’avais été complètement effacée et enfin assumer renier toutes ces choses qui me donnent la nausée, et par là un renouvellement de mes questionnements personnels, politiques, et féministes.

Pourtant, je rêve toujours de finir mes jours avec la même personne, couler des jours heureux, et je ne déteste nullement les hommes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :