Marie Alfgard

Avec cette interview, on inaugure une nouvelle catégorie : celles dont on m’a fait la demande.Je m’explique : un homme m’a envoyé un message sur la page Facebook pour me demander si je pouvais interviewer une des modèles dont il s’occupe avec son agence.

Evidemment, ca m’a beaucoup surprise, mais je me suis dit que ça devait être le début de la célébrité, et j’en étais très fière.Malgré le temps immense que ça m’a pris, non seulement de lui répondre, et de lui envoyer enfin les questions, et de les publier sur le blog,  voilà enfin la dite interview

AM - MVM Photographe (1)

Pouvez vous vous présenter en quelques mots (nom, surnom, âge, études, travail, passions)

Je m’appelle Marie, j’ai 32 ans, et je suis maman de deux petits garçons qui sont tout pour moi. Mon nom en reconstitution historique est Alfgard Thorleifdottir, d’où le nom de Marie Alfgard en tant que modèle photo.

J’ai fait deux années d’études dans l’image avant de me reconvertir dans la microbiologie que j’exerce aujourd’hui.

Ma grande passion c’est la reconstitution médiévale, en particulier l’époque viking du Xème siècle où je m’essaie à l’artisanat du tissage et au combat.

Je suis aussi une grande passionnée de l’univers fantastique et du petit peuple.

Nilakantha (1)

Depuis quand pratiquez-vous le modelling photo ?

J’ai fait un peu de photos en tant que modèle amatrice quand j’étais enfant. J’ai ensuite expérimenté l’autre côté de l’appareil pendant mes études. Cela fait maintenant un an que je suis passée de nouveau du côté visible de l’objectif 🙂

Comment s’est déroulée votre première expérience ?

Enfant, ça me paraissait naturel. Par contre, mon retour en tant que modèle a été difficile : j’ai eu beaucoup de mal à me confronter à mon image.

Qu’est ce qui vous a donné l’envie de commencer ?

J’ai croisé la route de personnes qui étaient dans ce milieu et qui m’ont vraiment donné envie de me transposer dans des univers reflétant des facettes de ma personnalité.

Comment vous est venue cette passion pour l’univers médiéval et fantastique ?

Depuis toute petite j’ai toujours eu beaucoup d’imagination et très vite je me suis plu à lire des livres de plus en plus grands et sans image. Je me suis trouvé un goût particulier pour les livres parlant de châteaux, de princesses et de chevaliers, de dragons et de lutins… J’ai fini par découvrir l’univers des fêtes médiévales et j’ai eu envie d’en faire partie. Me voici donc reconstitutrice 🙂

AP Aine (1)

Arborez-vous des tatouages et/ou des piercings ? Si oui que signifient-ils pour vous ?

J’ai des tatouages et des piercings qui représentent de petites parts de moi. La Fée sur ma cuisse c’est tout simplement un peu la façon dont je me vois.

J’ai vu que vous aviez déjà fait du play-piercing , comment en avez-vous eu l’opportunité et quels en sont vos ressentis ?

Et bien, j’ai tout simplement craqué pour un photographe de grands talents : vwphotostudio. J’ai vraiment eu envie de travailler avec lui et il m’en a donné l’opportunité avec cette expérience unique. J’étais très stressée au départ, mais au final plus de peur que de mal 😉 J’ai hâte de travailler à nouveau avec lui pour un autre projet.

VWphotostudio (1)

Vous incarnez parfois des femmes guerrières, donc j’aimerais vous demander quel est votre rapport au féminisme personnellement et si vous essayez de l’illustrer par la photo ?

Je ne dirais pas que j’ai un rapport au féminisme, c’est juste un des traits de ma personnalité : je suis une battante. J’ai toujours dû me battre dans la vie, être forte, car on m’a rarement facilité la tâche. La femme guerrière représente pour moi tout simplement le courage. Le combat est d’ailleurs pour moi un exutoire.

Olivier Parent (1)

Vous êtes un peu ronde, trouvez-vous cela plus difficile pour être acceptée dans le monde de la photographie ? Pourquoi ? Pourquoi pas ?

Je ne suis pas fine c’est sûr, mais je ne me trouve pas ronde non plus. Je fais un 38-40. J’ai d’ailleurs beaucoup de mal à m’accepter comme je suis contrairement à ce qu’on pourrait penser.

Pour mes projets ce n’est pas dur de trouver avec ma morphologie.

Vous considérez-vous comme une modèle alternative et plus largement comme une personne alternative ? Pourquoi ? Pourquoi pas ?

Je ne sais pas si le terme alternatif est vraiment approprié. Dans le domaine de la photo, je dirais que oui, je suis un modèle alternative. Je ne fais pas de la mode par exemple. J’ai un physique atypique, un univers peu commun. Je pense que je suis différente tout simplement 🙂

Comment choisissez-vous les photographes et les thèmes que vous souhaitez explorer en photographie ?

J’ai mes projets, les photographes ont les leurs. Parfois on suit les miens, d’autres fois je suis les leurs, et cela arrive aussi que l’on trouve un compromis ou que l’on construise un projet ensemble. De manière générale, je privilégie les projets qui sont dans les univers médiéval ou fantastique.

J’ai vu que vous avez récemment posé pour de la lingerie ? Cela a t-il été facile ? Pourquoi ? Pourquoi pas ?

Non la lingerie ce n’est pas facile du tout surtout quand on est comme moi, pas bien dans sa peau. Par contre, le photographe de Lightcurves, de part son professionnalisme et sa gentillesse, m’a vraiment aidé dans ce sens.

Quel rapport entretenez-vous avec votre corps et avec votre nudité ?

Comme je l’ai dit, j’ai parfois du mal à m’accepter. Je voudrais être plus fine, me trouver plus jolie, mais bon, on comme on est.

Patrick Carton (1)

Globalement que vous a apporté le fait d’être modèle photo ?

La photo me permet parfois d’être des personnages totalement irréels que j’aurais rêvé être. Ça me permet de m’évader, de travailler avec des personnes enrichissantes qui m’apportent beaucoup sur le plan humain.

Pratiquez-vous d’autres activités artistiques hormis le modelling ?

Je pratique donc la reconstitution historique et j’apprends à tisser le galon également.

N’avez vous jamais eu envie de passer de l’autre coté de l’appareil ? Pourquoi ?

J’ai fait un peu de photos quand j’avais 18 ans. J’y retournerai peut-être plus tard, pour l’instant je n’en ai pas envie.

Aimeriez-vous vivre du modelling photo ? Pourquoi ? Pourquoi pas ?

Non je n’ai pas du tout la prétention de vouloir vivre de la photo. Ça reste pour moi vraiment un loisir. Et cela s’arrêtera quand le temps sera venu.

Lina Photographie - FotoArt (1)

Quelques sont vos projets pour la fin de l’année 2016 et l’année 2017 ?

J’ai quelques projets sous le coude avec des photographes que j’apprécie beaucoup. Je préfère ne rien dévoiler pour le moment. J’attends simplement que mon emploi du temps me le permette. Ce n’est pas toujours facile de concilier vie professionnelle et vie familiale, reconstitution historique et photos.

Contact :

Page Facebook :  https://www.facebook.com/Marie.Alfgard/?fref=ts

https://www.facebook.com/model.art.management

Crédit photos :

https://www.facebook.com/vwphotostudio/?fref=ts

https://www.facebook.com/patrick.carton.3?fref=ts

https://www.facebook.com/Olivier-Parent-studio-okb-122234564809179/?fref=ts

https://www.facebook.com/nilakanthaunivers/?fref=ts

https://www.facebook.com/Lina-Photographie-FotoArt-313100942146922/?pnref=lhc

https://www.facebook.com/Apaine-1775332569415971/?fref=ts

https://www.facebook.com/melissadvmphotographe/?pnref=story

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :