L’Amérique prend comme époux M. Trump !

Bon, on est d’accord je suis pas analyste politique, ou quoique ce soit, mais vous devez savoir que j’aime fourrer mon nez où on ne m’attend pas, et j’aime bien me donner mon avis sur tout.Bon c’est le jeu de la liberté d’expression, mais je n’ai aucune légitimité spéciale à donner mon avis là dessus.Mais je crois que comme toute personne, me réveiller en voyant que Donald était le 45ième président des Etats Unis d’Amérique, alors que je m’étais couché en étant à peu prêt sure que ce serait Mme Clinton qui gagnerait, m’a choqué profondément.

14925433_330135564032600_2026649356828292850_n

Revenons au commencement de l’Histoire : j’ai mal suivie le début de tout ce merdier, je comprenais pas pourquoi Clinton a été choisi pour représenter les démocrates, et pas Bernie Sanders, ou même Michelle Obama, et comment ce Mr Trump avait réussi à être le candidat des républicains ( j’ai jamais été très copine avec les Républicains mais là c’est le ponpon je crois).

Mais comme toujours j’ai suivie la campagne éléctorale de loin : c’est pas mon pays, ils sont à des milliers de kilomètres, et j’avais clairement d’autres chats à fouetter que de m’occuper de ça.Je lisais tous les articles qui discréditaient Trump, mais peu de choses sur Clinton, et je crois que ça a été l’attitude de beaucoup de monde, et c’est une des clefs qui a fait que Donald a été élu : on lui accordait du crédit, beaucoup plus qu’à lui, qu’à Hilary Clinton, et pour ce genre de personnages toute publicité est bonne à prendre…

Mercredi matin, quand j’ai eu connaissance des résultats, j’ai pas pu m’empecher de faire un premier parallèle avec les élections présidentielles françaises de 2002, où on s’était retrouvé avec un choix Le Pen/Chirac au second tour parce que trop de partisans de Jospin s’était dit  » oh ben je vais pas voter, tous les sondages le donnent gagnant, et puis c’est sur qu’un parti d’extreme droite n’ira jamais jusqu’au second tour »;Sauf que les militants du borgne s’était rassemblés en masse et avait permis l’accès au second tour à leur candidat…Et on a hérité de Chirac pendant 5 ans, tout le monde connait la suite. Pour moi, l’histoire est assez simaire cette fois, sauf que l’élection américaine se déroule en un seul tour, et que beaucoup de gens qui auraient pu voté pour Hilary Clinton ( ou un autre candidat) pour contrer Trump ne l’ont pas fait, parce que genés par cette dichotomie manichéenne qui laisse pas vraiment de marge de choix : on a les deux géants, l’âne et l’éléphant, qui ramassent la plupart des suffrages, et les autres partis sont laissés de coté… Pour en revenir à ma comparaison, beaucoup de gens insatisfaits par les mandats d’Obama, et aussi des fervents partisans de Trump se sont motivés à aller voter, et c’est ça qui a fait que ce gros porc ait gagné;

Et j’ai pas pu non plus m’empecher de faire un parallèle entre l’Allemagne d’après la crise de 1929, avec l’Amérique d’après la crise financière de 2008… La crise de 1929 a ramené sur le tapis des tas d’idées antisémites du genre  » les juifs ont volés tout l’argent »  » les juifs sont riches », « le monde est dirigé par les juifs », et il est certain qu’on retrouve le même genre d’idées nauséabondes vis à vis des musulmans  » ils vont islamiser le monde », « à pas faire attention on va se retrouver voilées sans s’en rendre compte »,et tout un tas d’idées délicieuses… Le contexte économique est assez similaire aussi , une crise économique et financière dont on n’arrive toujours pas à se défaire, un taux de chômage très haut, et une situation sociale complexe : on nous ote des droits sans possibilité de lutter pour les récupérer, des gens se font expulser de leurs maisons à cause de la crise,…L’histoire se répète donc, et dans ce genre de situation, Trump ( qui semble d’ailleurs sorti tout droit de l’imagination d’Hitler tant il est semblable à un Aryien) semble être l’homme de la situation : il est milliardaire, donc saura surement gérer une économie, et appuie sur la corde sensible de l’Amérique, son coté raciste, et xénophobe caché derrière son humanisme, et son rêve américain.Grâce à lui des milliers, voir des millions d’Américains assument leurs idées odieuses,et  revelent à eux memes ou meme à leurs proches, que derriere le masque se cache des porcs…

Sincèrement, j’espere toujours quelque part que c’est un espèce de cauchemar, comme une sortie de gueule de bois brumeuse, mais j’ai bien peur qu’il soit vissé sur son siège de roi du monde pendant encore 218 semaines…Après la déconcertation, le dégout, j’ai essayé de me demander qu’est ce qui avait bien pu donner envie à tant de gens de voter pour cet horrible personnage…Bien sur je précise encore une fois que ce n’est que mon avis personnel, et que je ne suis pas analyste politique.

Je me suis d’abord dit que le résultat de cette élection est la mise en lumière d’une tendance schyzophrénique de l’Amérique qui remonte à l’époque de la guerre de Sécession, qui permet d’élire un président afro américan en 2008, et après deux mandats d’élire son exact contraire : en effet d’un coté on a l’Amérique du rêve américain, celle du  » si tu travailles assez, tu deviendras qui tu voudras », celle d’un pays au rayonnement culturel immense, et qui a enfanté un nombre de génies : dans la littérature, Hemingway,Fitzgerald,King,Huxkey, dans le cinéma, Hitchcock,Kubrick,Coppolo,Spielberg, Moore, celle qui a inventé le blues, le rock’n’roll, la musique hip hop, le punk, la soul, le jazz,celle dont Francis Bacon,Andy Warhol ou Koons viennent,celle du mouvement hippy des années 60/70, celle de Martin Luther King,  des Black Panthers, de Rosa Parks, de Malcolm X,  ou Harvey Milk, mais c’est aussi celle qui a sinon crée permis de démocratiser au monde entier les modèles économiques capitalistes, libéraux,celle qui a inventé le travail à la chaine, celle qui a emprisonné bon nombre de ses citoyens américano-nippons dans des camps de concentration pendant la Seconde guerre mondiale, celle qui va faire la guerre à l’Irak pour trouver des armes de destruction massives factices , laissant le pays aux prises d’une guerre civile incessante et sanglante, celle qui va combattre au Vietnam, perdant la guerre, mais laissant le pays « victorieux » dans un état de chaos gargantuesque, et plein de napalm, celle dont on a massacré tous ses habitants natifs ( aujourd’hui il ne reste plus qu’1% de citoyens américains avec des ancestres amérindiens), qui a pratiqué l’esclavage et la traite des Noirs pendant des siècles, celle qui envoie ses proches dans des camps de rééducation parce qu’elle considére l’homosexualité comme une tare, un peché et une maladie mentale,celle KKK ( jolie abréviation pour Ku Ku Klan, joyeuse organisation dont l’activité principale était de bruler des Noirs vivants, ils existent encore au fait), celle qui enferme les gens qui veulent dévoiler des secrets, comme Snowden ou Wikileaks

Pardonnez cette discrésion, je reviens à ce qui a fait que selon moi notre bon ami Trump ait gagné : d’abord je pense que beaucoup de personnes étaient effrayées, angoissées ou ne voulaient pas qu’une femme puisse devenir présidente…Pourquoi ? Qu’est ce que j’en sais moi ? C’est peut être ce genre de personnes qui pensent que toutes les femmes sont des grosses gouines féministes qui se rassemblent au clair de lune pour faire des sacrifices humains en lisant Simone de Beauvoir, vas savoir…Donc ils ont peur que le monde devienne trop féministe ( ca pour moi c’est une putain d’oxymore pour commencer)…Humour mis à part, notre cher Donald ( le porc pas le canard) a l’argument massue que « Hilary Clinton ne peut pas satisfaire son mari donc elle ne pourra pas satisfaire un pays » .Cette mignonne petite phrase devrait choquer toute personne saine d’esprit,mais je me dis que certains gros pecnaux du fin fond du Texas, de l’Arkansas ont du se dire  » hé, mais ce mec a trop raison héhé » ( oui je sais c’est terrifiant de penser que c’est possible de penser ce genre de chose)

Comme si c’était la faute d’Hilary que son connard de mari ait tronché sa secrétaire…M’enfin, c’est encore un autre débat…

Deuxièmement, apparemment des gens ont votés pour lui pour changer…Mais pour changer quoi ? Moi cette phrase  » je vais ça pour changer » je l’utilise quand je veux changer de vetements ou de marques de yaourt quand je fais mes courses, pas sur une décision qui implique le destin de mon pays sur 4 putain d’années et mes 360 millions de concitoyens… Ces gens là veulent quoi ? Ressentir l’excitation de la plongée dans l’inconnu, le frisson de faire quelque chose qui sort des normes ? Ben putain, je les plains ils doivent vraiment se faire chier dans leur vie pour en arriver là.

Certains le considéraient comme un candidat « hors du system », mais la aussi, je suis désolée de le dire mais je comprends pas : un multi milliardaire, qui a une tour à Wall Street, qui est coté en bourse, qui fait partie d’un parti politique dans ce dit systeme,qui consomme comme tout le monde ( oui bon je sais le commun des mortels n’achetent pas des actions ni des trucs qui coutent des milliers de dollards tous les jours), qui veut laisser champ libre à l’économie, ça c’est hors du systeme ? Ben sérieusement, j’ai du raté un sacré épisode dans l’Histoire de l’Humanité….

Et puis enfin (on entre dans ma catégorie préférée) , y’a le vrai éléctorat de Trump, tu sais ce noyau vivace, qui croit dur comme fer à ses idées,qui assume de hurler «  »we hate muslims, we hate blacks, we want our great country back » ( ce qui se traduit par  » On déteste les musulmans, on déteste les Noirs, on veut que notre pays redevienne puissant »  ( on notera la rime qui rend ce slogan si poètique), ceux qui pensent que le mariage pour tous doit être abrogé, que les musulmans doivent porter un badge d’identification ( tiens ca me rappelle une certaine étoile jaune mise en place en 1941), ceux qui pensent que ce serait une bonne chose de construire un mur séparant le sud des Etats Unis et le Mexique,….

Et petite dédicace aux femmes qui ont votés pour lui, non parce que c’est vrai qu’un mec en procès pour avoir violé une mineure de 16 ans, qui a harcelé sexuellement une douzaine de femmes, qui va dire à une candidate de son émission  » vous êtes belle certes, mais vous le serez encore plus quand vous m’aurez taillé une pipe », ou  » on s’en fout de ce que les journalistes écrivent tant qu’elles ont un beau cul ».Ou qu’e puisqu’il était riche il avait tous les droits sur les femmes, même celui de les attraper par la chatte. Alors oui Susan Sarandon, tu as le droit de pas voter avec ta chatte ( signifiant que tu ne voterais pas par solidarité fémine) , mais par contre tu peux voter avec ton cerveau, c’est bien aussi. Ou alors tu as tellement peu de solidarité féminine que ton vote, c’est comme cracher à la gueule de toutes ses femmes qui luttent chaque jour qu’elles se sont fait attouchées voir violées par des hommes comme Trump,cracher à la gueule des femmes, qui loin d’un parti politique magouillard quelconque lutte chaque jour pour qu’aucun de leur droit ne leur soit enlevé ( comme le droit à l’avortement en Autriche) et pour obtenir l’égalité avec les hommes….

 

 

Pour ceux et celles qui me connaissent un peu, vous savez que ma sensibilité politique est « étrange », je pratique l’anarchisme , je me considère comme anarchiste, mais il n’empeche que je me sens très atteinte par ce genre d’évènements, et suis aussi engagée dans les combats politiques qui me tiennent à coeur que possible.

Mais, et je concluerais là dessus, je suis parfaitement consciente que même si Hilary Clinton aurait gagné, ça n’aurait rien changé, peut être que la perspective d’une troisème guerre mondiale ne serait pas si proche, et que l’avenir des minorités ne serait pas en danger.Mais en tant qu’anarchiste, je considère sincèrement que cette éléction c’était le choix entre le sandwich au caca et la poire à lavement pour reprendre la formule consacrée de South Park…Que ce qui ne va pas c’est pas Trump, la famille Le Pen, Poutine, Basshar Alassad,le régime de Téhéran, les guerres, la corruption,les états policiers,c’est beaucoup plus vaste que ça, c’est le système en entier : la facon dont est gouverné la Terre, et c’est ça qu’il faut changer.

Je n’ai pas de solution miracle, mais je commence vraiment à me demander si l’Humanité en a quelque chose à foutre de son sort,et qu’est ce qu’elle attend pour reprendre le pouvoir qu’on lui a volé par la force ?

 

 

Une petite note d’espoir pour la fin :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :