M’dame El LO Tatoo

Comme pour la plupart de mes interviews, j’ai croisée sa page sur Facebook, et j’ai adorée sa façon de tatouer, ses dessins,et puis blog féministe oblige il me fallait bien mon quotat de dames tatoueuses!

De plus, j’aime beaucoup son style, même si je ne suis pas sur d’un jour me faire encrer le genre de choses girly qu’elle fait.

J’avais demandée à cette charmante tatoueuse une interview depuis des siècles, et les changements dans ma vie personnelle, et la reprise de la fac m’ont fait retardés l’envoi de la dite interview à hier.Mais elle a été très réactive et y a répondue très vite.

 

15151049_684149671758285_1987488323_n

 

Peux tu te présenter rapidement ?

Je m’appelle Elodie alias M’Dame El Lo Tattoo, je sais j’ai pas choisi le « pseudo » le moins long…! 

J’ai bientôt 32 ans, oh mon dieu ça passe trop vite…
Je suis tatoueuse dans le grand Nord à Valenciennes près de Lille au sein du shop Relief Tattoo.

 


Depuis quand est tu tatoueuse ?

Je tatoue depuis 2 ans. Enfin 1 an et demi sur de vraies et gentilles personnes, avant ça c’était agrumes et peaux synthétiques!

Quelle formation as tu suivie ?

À la base j’ai fait une fac d’arts plastiques, j’ai un master 1 en arts.

Depuis quand est tu passionnée de tatouage ( en dessiner/en faire ton métier)

Je suis passionnée depuis… toujours en fait! J’ai gravité très très tôt dans le milieu du tattoo. Au collège, j’avais demandé à ma marraine, parisienne, le meilleur cadeau d’anniversaire à mes yeux. Faire la tournée des shops parisiens afin de récolter des cartes de visite!

A l’époque on en comptait pas autant que maintenant, et j’ai le souvenir d’avoir été super bien accueillie par Bernard Soufflet, Tintin et Dimitri HK de Saint-Germain en Laye. J’étais littéralement FASCINÉE! S’en sont suivis les innombrables après-midi à lire et relire les magasines de tattoo, passer dire bonjour au seul tatoueur de ma ville et gratter quelques minutes à regarder ses books de Flashs. Ce qui est rigolo, c’est que mon book de flash est chez lui désormais! Car j’y bosse!
En 3ème, j’avais même réussi à convaincre ma mère de m’emmener à La Panne, station balnéaire belge pour interviewer le tatoueur qui y officiait pour mon parcours de recherche des métiers.
Pour ce qui est du dessin, je ne me suis jamais arrêtée, comme toutes gamines un peu relou, je finissais toujours par sortir à ma mère « je m’ennuie! » Et du coup elle me collait une feuille et des crayons dans les mains en me proposant de dessiner. Le loisir pas cher, que t’emmène partout avec toi et qui fout pas trop le bordel!
Dans ma famille, personne ne s’intéressait au tattoo, comme beaucoup d’autres avant moi, je crois que c’est la musique qui m’a mis le nez dedans! La grande famille du Rock, je sais pas si j’aimais MACHINE HEAD pour la musique ou pour les pecs tatoués de Logan Mader

Si tu as eu une autre activité professionnelle avant quelle était t’elle ?

Alors pendant un peu moins de 10 ans, j’ai été prof d’arts appliqués en lycée! D’où le pseudo en fait! À chaque fois qu’un ancien élève franchi la porte du shop, il demande à voir M’dame la prof d’art! En vrai c’est mon nom de famille après M’dame mais je le garde à l’abris

Ça faisait rire mes collègues au shop et on a trouvé drôle d’en jouer pour me trouver un petit « nom »
Je garde un merveilleux souvenir des ces années, j’ai eu des élèves plus qu’adorables, une bonne équipe de collègues! Franchement humainement ça m’a beaucoup apporté. Mais la passion du tattoo ne pouvait plus attendre alors j’ai tout quitté! Sans aucun regret!

Te considéres tu comme une personne alternative ? Pourquoi ?

Alternative? Non pas du tout! Je vie,aime,bouffe,rêve, paye mes impôts de la même façon peu originale que la plupart d’entre nous! Être alternative pour moi ça serait de rompre définitivement avec un système qui nous englue… le mec qui décide d’arrêter de bosser comme un esclave pour cultiver ses terres, se nourrir exclusivement du fruit de son labeur, stoppe sa consommation outrancière pour revenir à des échanges de bons intérêts ou du troc…voyage quand il le veut et non parce qu’il a assez de congés pour… tu vois on en est loin;)

Mais pour autant ma vie si peu exceptionnelle soit-elle me convient parfaitement!

Comme définirais tu ton style de tatouage ?A t’il évolué avec le temps ?

Alors je dirais que mon style, c’est « mignoneries fi-filles et trucs ornementaux ». J’ai du mal à mettre une étiquette sur mon boulot en fait…Je suis partagée entre mon envie de mettre des petits trucs tout mignons et colorés et la sobriété des lignes qui valorisent un endroit du corps.

J’ai l’impression effectivement que mon style évolue. Avant je ne pensais que par de la ligne épaisse, parce que « ça vieillit bien », plus j’arrive à maîtriser ma technique, plus j’ai envie de travailler en finesse. Mais en essayant de garder le maximum d’impact pour que ça reste lisible de loin. Enfin quoiqu’il en soit, j’ai encore du chemin à parcourir!

14976070_683894471783805_375823289_o

15101876_683894465117139_1446475309_o

15146749_683894541783798_143994503_o15065049_683894515117134_747009128_o


Pratiques tu d’autres activités artistiques ? Si oui lesquelles ?

Alors avant je peignais un peu, je retapais des meubles… mais depuis que je tatoue, j’ai du mal à trouver le temps nécessaire ne serait-ce que pour dessiner qqch qui ne soit ni un flash ni un projet client! En mettre partout quand je mange? Ca compte comme activité artistique?

Arbores tu des tatouages et des piercings ?

Oui je suis tatouée mais j’ai ôté mes piercings.

Je n’ai pas énormément de tattoos mais ce sont majoritairement de grosses pièces.

Que representent ils pour toi ? Qui te les ai fait ?

Ces deux dernières années je suis repassée sous les aiguilles de Rudy, boss de Wallifornia en Belgique, le mec que je respecte certainement le plus pour son talent et ce qu’il est en générale dans la vie.
Sa Padawan Cam-miyu m’a également réalisé une superbe pièce que j’aime d’amour!! Cette fille a un talent fou! C’est une vraie machine de guerre!
Cette semaine je passe sous les aiguilles du talentueux Yannick Pik-Pik, on va faire un tattoo rigolo à base de cornichon!
Et j’espère rejoindre Budapest assez vite pour me faire tatouer par Matyas Csiga. Après ça je m’arrêterai pour un petit moment!
Mes tattoos sont des tranches de vie, des moments heureux ou malheureux, des ptis cailloux semés au gré de la vie.


As tu des anecdotes un peu drôle sur tes clients ( demandes étranges, hygiène douteuse,…)

Oh mon dieu… oui! Mais au risque de paraître pas rigolote du tout, je crois que je vais garder les plus croustillantes pour moi! Disons que les gens ont parfois des notions anatomiques  assez étranges… où l’aine se trouve à la place des grandes lèvres et donc toi tu te retrouves à tatouer un endroit pas forcément prévu!

Tout me fait un peu marrer, même les pieds qui puent de jeunes filles tellement apprêtées qu’on les croiraient sorties d’un clip de Rihanna.
 Mais la seule anecdote pas rigolote du tout qui me mets les nerfs en y pensant, c’est un connard qui se pensait tellement exceptionnel qu’il s’imaginait vraiment me faire plaisir en me proposant un cuni en guise de paiement contre tattoo… heureusement pour moi, il n’était là que pour un renseignement et s’est vite retrouvé dehors…nan mais les gars quoi! Un peu de sérieux! Dans quelle galaxie pensez-vous que ce genre de truc fonctionne???

Aimerais tu avoir ton propre shop ? Pourquoi ?

Oui et non… oui car ça me plairait bien d’évoluer dans un local qui me ressemble niveau déco, avec un roulement de guests propice à une évolution constante. Non car l’indépendance d’être résident au sein d’un shop sans se soucier de trop de responsabilités ça me convient pour l’heure. Et puis je suis bien au sein de notre petite équipe!


Aimes tu les conventions de tatouage ? En fais tu beaucoup ?

Oui c’est un truc que j’adore faire!!! Plus en visiteuse qu’en tatoueuse car je suis vraiment une grosse stressée de la vie et ça m’angoisse terrible de bosser parmi toute cette foule! Mais je me mets des coups de pieds au fesses pour proposer ma candidature pour plusieurs conv… on verra bien! 

 

Que penses tu de l’image qu’on les personnes tatouées dans notre société ?

Ca n’a jamais été aussi facile que maintenant… c’est plutôt une bonne chose au final. Même si certains stéréotypes et préjugés subsistent, je pense que le tattoo n’est plus un frein aussi important qu’avant. Notamment dans le domaine professionnel.  Après le regard s’aiguise aussi pour les « profanes » du tattoo… on est plus jugés parce qu’on est tatoué mais pour ce que l’on porte comme tattoo. Un maître de stage m’avait confié lors d’une visite lorsque j’étais prof, que seuls les tattoos de « kékés » l’embêtait. Il n’avait rien contre une belle grosse pièce mais les tattoos vus sur personnages de télé-réalité c’était un non catégorique…

As tu déjà refusé de tatouer quelqu’un ? Pourquoi ?

Oui! Ca m’arrive souvent en fait! Quand le style de la pièce ne correspond pas à mes capacités ou à mon style. J’ai refusé de tatouer des personnes projetant une chirurgie esthétique, parce que le tattoo aurait été « abîmé » par les sutures et la peau risquait d’être retendue à cet endroit. Les gens n’y pensent pas toujours.

Beaucoup de gens pensent que les tatoueurs roulent sur l’or, mais en vérité combien d’argent te reste il dans la poche pour vivre chaque mois ? Quelles dépenses dois tu faire pour le travail ?

Je dirais que oui, tatoueur est un métier dont on vit bien, en tout cas c’est mieux que le salaire d’enseignant que j’avais…MAIS!!!! On en vit correctement que lorsqu’on est prêt à beaucoup s’investir! Après ta journée qui peut s’éterniser, faut encore travailler les projets clients… ma journée type tattoo débute à 9h30 et se termine entre 22h et minuit.

Donc c’est pas: Argent faciiiile!
Les dépenses sont conséquentes aussi, surtout au début… encres, aiguilles… t’as vite dépensé 200 boules pour 5 bouteilles d’encre et 3 boîtes d’aiguilles…
Et puis surtout… comme tous les indépendants… le jour où tu peux pas bosser (malade, main cassée, problème perso…) ben tu rentres rien… tout simplement! Donc il vaut mieux être fourmis que cigale. Mais le jeu en vaut clairement la peine! 

Y a t’il des causes qui te tiennent particulierement à coeur ? Si oui lesquelles et pourquoi ?

Oui, la cause animale me tient à cœur. Parce que j’ai naturellement plus d’empathie pour les animaux que pour les hommes… je sais c’est pas bien de dire ça…
Je fais partie des gens qui pensent que pour aider, faut commencer au plus près de soi. Alors je m’intéresse à 2 asso qui me paraissent avoir un bon mode de fonctionnement. Par contre pour l’instant je m’investie en tant qu’individu et ne mêle pas ma vie pro à tout ça. Angélique Grimm, une super tatoueuse lilloise s’investie depuis longtemps et se sert de ses talents au profit d’une asso féline. Je trouve que c’est un bel exemple à suivre!

 

Quels sont tes projets pour la fin de l’année et 2017 ?

Pour 2017 le maître mot va être « guest »! J’ai besoin de voir les autres bosser, au sein d’autres équipes pour évoluer et partager. Alors j’espère que je réussirai à poser mes valises où on voudra bien de moi!

Et je souhaiterai juste dire un grand merci à Tuts qui m’a donné ma chance. Parce que fondamentalement c’est un chic type et qu’il est sacrément patient!
Contact : https://www.facebook.com/lesgribouillisdunecoccinelle14695375_663388740501045_3016443547280003896_n
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :