Les élections présidentielles

A neufs jours des élections présidentielles et depuis des mois chacun se décrète analyste politique et donne son avis sur la campagne, sur son favori, ceux et celles qu’ils détestent,etc…

Alors pourquoi pas faire comme les autres ?

D’abord, précisons, qu’étant de 1995, cette élection présidentielle sera la premiere de ma vie, et comme beaucoup de gens de ma génération, je me pose des tas de questions.

Et aussi, que je n’écris pas cet article pour influencer qui ce soit, ce n’est qu’un avis personnel.

Pour moi, c’est un peu particulier car j’ai été éduquée à la politique très tôt : mon père m’a emmenée dans des manifs alors que j’avais une dizaine d’années,contre la réforme des retraites, et j’ai été élevée dans des idées plutôt de gauche. Puis, adolescente, je me revendiquais communiste, fascinée par Che Guevara,Lénine et Marx.

Un peu plus tard, je suis tombée  en adoration devant le Nouveau Parti Anticapitaliste, et son candidat Olivier Besancenot, pour l’élection présidentielle de 2007, mais mes rêves ont été balayés, puisqu’on a du se taper 5 ans de Sarkozy.

Comme Besancenot sortait peu à peu du paysage politique, je me suis intéressée à Jean Luc Mélenchon pour la campagne de 2012 : j’étais vraiment subjuguée par son charisme,  par le fait qu’il soit capable de faire des discours sans notes, qu’il soit vraiment un tribun,qu’il semble habité par ce qu’il dit, et puis surtout qu’il dise tout haut ce que je pensais tout bas… Je me souviens du moment ou mon père m’avait emmenée à la fête de l’Humanité en 2013, et en voyant qu’il y avait un discours de Mélenchon ce jour là, j’étais folle de joie, encore plus quand je l’ai croisée dans le festival, dans un bain de foule.D’ailleurs, ce qui m’avait particulièrement touché à cette époque c’est ce qu’on lui disait  » Courage, monsieur, vous allez gagner » « Vous êtes notre voix », »vous êtes notre dernier espoir »,  « Merci, Monsieur Melenchon », et je me sentais comme une groupie avec une rockstar…Je me souviens pas vraiment la teneur du meeting,mais j’avais adorée l’ambiance du meeting.Mais encore une fois, j’avais été déçue du résultat, car il avait été éliminé au premier tour en étant quatrième…

 

J’avais malgré tout ressenti un peu de soulagement comme beaucoup de gens, après le second tour, quand j’ai vu s’afficher sur l’écran de ma télé, qu’Hollande avait été élu…En y repensant aujourd’hui, j’avais été bête et un peu naïve, de croire que parce qu’il était du parti socialiste, le changement, ça allait vraiment être maintenant… Mais au final, quand on y regarde bien, est ce que c’était le cas ?

Son mandat tire a sa fin, et qu’est qu’il a fait pour le pays ?

Il a autorisé les couples homosexuels à se marier ! Youpi ! et ce n’est pas de l’ironie, je pense que c’est un droit fondamental, et j’ai fait des tas de manifs pour contrer les Frigide Barjot et autres gais lurons de la Manif pour tous, mais c’est sous son mandat qu’a été votée la loi Travail, la loi Macron, le changement des rythmes scolaires, la réforme du college,la guerre au Mali,en Syrie, la crise des migrants,les violences faites à Adama et à Théo,…

Alors il y a un an a peu prés, quand j’ai vu apparaître, le nouveau mouvement de Melenchon, La France Insoumise; le nom d’abord m’a beaucoup plu, parce que d’un point de vue personnel, je me suis toujours considérée comme « insoumise »…

Et puis, la fascination pour le personnage, tout autant que pour les idées qu’il véhicule est revenu…

Mélenchon 2012 - 2017 : ce qui a changé
Mélenchon 2012 – 2017 : ce qui a changé

Mais les choses avaient changés : déçue par Hollande, je me demandais s’il était vraiment utile de voter, de plus je me suis rapprochée des cercles de pensée anarchistes, et être mélenchoniste dans ses milieux est assez mal vu.J’étais partagée entre deux réflexions : ne pas voter parce que « de toute façons, c’est pas MA voix qui va faire changer les choses, et puis Mélenchon passera jamais, ça sert à rien d’espérer », et  » peut être qu’il faut quand même essayer, on sait jamais, si beaucoup de potentiels abstentionnistes se disent ça, Melenchon peut passer »

Mais j’ai tout de même continué à m’intéresser à sa campagne, et surtout au fait qu’elle se passe aussi sur le net, première différence d’avec 2012 : en effet, c’est le premier à avoir compris l’utilité des réseaux sociaux :  que ce soit Facebook pour partager ses billets de blogs, des parties de son programme, des extraits de vidéos, Youtube où, à l’heure où j’écris il cumule 468 vidéos,285 000 abonnées, pour un nombre total de 22 000 000 de vues, où il publie chaque semaine ses revues de la semaine,les vidéos de ses meetings en live, ses passages à la télé, dans les radios,…Et utiliser ces médias s’avèrent très utiles pour convaincre la partie jeune de la population, car ne nous le cachons pas, la moyenne d’age des personnes qui utilisent ces médiums est assez jeune, mais je pense que c’est un bon moyen pour intéresser les jeunes à la politique, et à les faire penser par eux memes, notamment grâce aux revues de presses de la semaine, ainsi qu’à grapiller des voix chez les jeunes, qui comme j’ai pu le dire auparavant sont globalement soulés des politiciens, qui semblent ne pas s’intéresser à eux et aux problématiques qui leur sont propres.

Et puisque ça marche bien pour la France Insoumise, on a pu voir fleurir des tentatives des autres candidats, mais à mon sens, il est le seul à maîtriser les réseaux sociaux, alors qu’il a 65 ans passés, car il a ce qui fait qu’un Youtubeur marche : du charisme à revendre, de l’autodérision, et il arrive à rester sérieux sans être trop ennuyeux, il maîtrise le langage « des jeunes » assez bien pour ne pas paraître ridicule, mais arrive à paraître touchant néanmoins.

J’ai achetée le livre qui fait office de programme à la France Insoumise, L’avenir en commun, je l’ai lu d’une traite, et j’étais d’accord avec 80% des mesures dont il parle, mais j’avais été déçu de son caractère trop succinct, alors j’ai été ravie d’apprendre qu’il existait des livrets thématiques pour le compléter, je les ai tous téléchargés et lus, et comme pour le bouquin, je partage beaucoup d’accords avec ces livrets.

Comme toute bonne groupie, je suis allée le voir en meeting à Lyon, il y a quelques mois,et ce qui m’a le plus surpris,dont je me doutais, mais dont je n’avais pas pris conscience, c’est du monde qu’il y avait : la salle était noire de monde, on se marchait littérallement dessus, et c’était pareil à l’extérieur.Et encore une fois,l’osmose des gens,la cohésion du mouvement était palpable.

J’apprécie notamment le fait, qu’il soit le seul candidat présidentiable qui s’intéresse pour la première fois à des problématiques qui me tiennent à coeur : le souhait d’arreter la souffrance animale, de moins consommer de viande,la volonté de permettre aux personnes trans de pouvoir changer d’état civil librement et gratuitement, la volonté d’accorder de nouveaux droits aux personnes non binaires et intersexes, la dépénalisation du cannabis ( permettant de financer des campagnes de prévention contre les autres drogues), le refus du CETA et du TAFTA,une agriculture plus écologique et responsable, la sortie du nucléaire, une allocation d’autonomie pour les étudiants,l’abrogation de la loi Travail,la sortie de l’OTAN,le droit de mourir dans la dignité,…

Bien entendu, il y a certains points avec lesquels je ne suis pas d’accord : chanter la Marseillaise à la fin de ses meetings,rendre obligatoire le service civique sur le principe,augmenter le nombre de policiers, ne pas autoriser la GPA ( meme si je comprends le point de vue qu’il défend),… Mais j’estime que ce sont des points de détails; et que même si je ne suis pas en accord à 100%, je vais voter pour lui dans quelques jours : pourtant depuis quelques semaines, mon cœur balançait entre Poutou et Melenchon, mais j’ai réfléchie et en suis arrivée au raisonnement suivant : Poutou n’est pas la pour être élu mais pour montrer que des millions de gens sont ouvriers,chômeurs, des gens de la vraie vue, et il essaie de mettre leurs revendications sous les feux de la rampe,et que ça ne servirait à rien de voter pour lui parce qu’il n’atteindra surement pas les 5% nécessaires pour se faire rembourser ses frais de campagnes,et si on se fit aux sondages ( je m’en méfie davantage depuis l’élection de Trump), il serait plus logique de voter pour lui, pour arriver au second tour à un duel Macron/Melenchon, ou Le Pen/Mélenchon.

 

Pour aller plus loin :

Le bilan des 60 engagements d’Hollande: Pour voir concretement ce qu’a tenu Hollande ou pas

Chaine Youtube de JLM

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :