Ecrire

Je crois que j’écris de la fiction depuis que je sais tenir un crayon.

Mais mon projet d’écriture le plus conséquent, ça a été l’autobiographie fictive d’un tueur en série, que j’ai commencée alors que j’avais 14 ou 15 ans.

Très influencée par l’imaginaire gothique de ses années là, et ma passion pour Stephen King, j’avais crée l’histoire d’un homme, fils d’une femme battue et d’un homme violent, ayant subi des sévices physiques de la part de ses camarades de classes, de son père, et de ses professeurs, qui une fois adultes tuent ses bourreaux, puis découvre qu’il est en fait le fils caché de Dracula, qu’il finit par tuer aussi après qu’il est essayé de violer sa copine, ils finissent par avoir un enfant, mais l’enfant meurt pendant l’accouchement, sa copine se suicide, et lui aussi.

J’ai travaillé dessus pendant des années, j’avais fait pas mal de recherches, sur Paris des années 30, sur la Roumanie, et la Transylvanie, ça avait été un grand moment, j’en étais assez fière, mais j’ai finie par le laisser tomber, alors que je pense qu’il nécessiterait une bonne réécriture.

Tout au long de mon adolescence, j’ai écrit pas mal de chansons, de poèmes, et j’avais la facheuse tendance de dévoiler ce que je pensais dans des poèmes à l’eau de rose ( j’écrivais des poèmes pour beaucoup de mes exs quand j’étais en couple avec), puis à la fin de l’adolescence, j’ai crée un magazine en ligne, puis un webzine, et c’est sur ce support que j’ai écrit le plus.

J’ai également écrit il y a quelques années, un texte  qui s’appelait Anna, sur la relation toxique qu’elle entretenait avec une amie anorexique, qui la fait sombrer dans l’anorexie, mais qui s’en sortait à la fin. Mais je crois que je n’ai jamais eu le courage de le finir, il faudrait aussi que je m’y replonge.

En écrivant cet article, je me suis aussi rappelée d’un projet de roman que j’avais, sur une fille condamnée à devenir nonne, qui tombe amoureuse d’un homme jeune prêtre, je voulais un projet hybride, entre roman épistolaire et théâtre, un autre autour d’un roman dystopique sur deux mutants, une fin de monde, et une renaissance de la Terre racontée par une fleur, mais j’ai laissé tomber tous ses projets, les uns après les autres, parce que je suis assez spécialisée dans les projets que je ne finis pas.

Mais j’avais laissé tomber le format roman, jusque que je reprenne la fac en 2019, j’ai eu envie d’écrire un roman autour d’une colocation de personnes queer sur Grenoble.

Parce que je n’avais jamais lu de livre qui se passe à Grenoble, et encore moins sur un polycule queer.

Beaucoup de mes créations littéraires, sont parties du fait que je ne trouvais pas à lire ce qui m’aurait intéressé, donc j’ai toujours suivi le credo «si tu cherches un contenu qui n’existe pas encore, crée le »

J’ai laissé petit à petit tomber le projet, même si j’ai l’idée de le transformer car à l’époque où j’ai commencé à l’écrire, j’étais encore étudiante, et je souhaitais parler de ce qu’on vit à 17/18 ans, en arrivant dans une ville inconnue.

Aujourd’hui, mes diplômes en poche, j’aimerais replacer l’histoire plutôt autour de jeunes actifs, ça me parait faire plus de sens, et me laisser plus de liberté.

Ensuite, j’ai eu envie d’écrire une fiction inspirée de Star Wars ou autre galatic soap opéra, avec une héroïne queer, et badass, malgré quelques recherches, j’ai finie par laisser le projet dans l’œuf. Parce que je n’ai jamais écrit de science -fiction, et tout comme la fantasy, cela m’a l’air d’être des genres littéraires particulièrement exigeants.

Et dernièrement j’ai tres envie d’écrire un recueil de nouvelles, j’ai déjà le titre « Histoires gaies », parce que j’ai envie d’écrire des histoires simples, romantiques et faciles à lire, afin de donner à des personnes marginalisées un peu de représentation dans le paysage littéraire francophone.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s