Rise of Doom

Je connais le groupe depuis sa formation, il y a maintenant quelques années…J’ai suivi les balbutiements, et le début de la reconnaissance.J’espérais pouvoir les interviewer comme un lointain rêve, et j’ai failli tomber dans les pommes quand j’ai vu qu’ils avaient acceptés.Du fait de leur planning, ils ont été un peu long à me répondre, mais finalement voila ( enfin!) les réponses 

ae426889-89c9-43ac-b70f-97c708ab83cd

Présentation 

« Anthony » : Moi c’est Anthony , guitariste, j’ai fait la Music Academy International en 2015 à Nancy  et je donne actuellement des cours de guitare, il y a Romain, bassiste/chanteur, Florian, le screameur et également nouveau frontman dans The Walking Dead Orchestra  puis Tom batteur, qui après la Music Academy International continue actuellement ces études dans la musique.

Comment vous êtes vous rencontrés ?

« Anthony » : Flo et romain se sont rencontrés dans un magasin de guitares (et oui) et ont décidé de se lancer. Moi je suis arrivé en 2012 car Flo voulait se consacrer uniquement au chant. Puis Tom je l’ai rencontré à la Music Academy International en 2014.

Comment avez vous eu l’idée et l’envie de créer ce groupe ?

« Florian » : Salut Mathilde ! En fait c’est moi qui est à l’origine du groupe, j’étais guitariste au tout début et j’ai toujours été fan des groupes comme Arch Enemy, Soilwork, In Flames  ou Children Of Bodom et j’avais vraiment envie de composer et de jouer des chansons dans ce style, grâce au lycée et à d’autres amis j’ai réussi à rassembler des musiciens motivés au style similaire.

Comment avez vous réussi à vous faire connaître ?

« Florian » : Le travail, la persévérance, la motivation, les contacts, le temps… Il  n’y a pas de secret 🙂

Par quels groupes votre musique est elle influencée ?

« Florian » : Betraying The Martyrs, The Browning, Caliban et d’autres toujours dans le style mélodique, symphonique, électronique et surtout “moderne”, même si on a été influencé aussi par des groupes comme Dimmu Borgir, Septic Flesh , ou encore Behemoth.

Où puisez vous votre inspiration ?

« Florian » : Bien évidemment par les groupes qu’on écoute mais aussi par d’autres styles (Pop/Rock/Electro/Orchestres symphoniques…). L’inspiration c’est aussi du feeling, de la spontanéité on s’évade, on pense, on écrit comme ça vient tout en restant dans le style qui nous correspond et qu’on aime car pour faire des bonnes choses il faut aimer ce qu’on fait.

D’ailleurs pourquoi Rise Of Doom ?

« Florian : Ahah! C’est moi qui est à l’origine du nom, je souhaitais un nom qui commence par « Rise » (l’avènement, le soulèvement) un mot puissant quoi :), et « Doom » c’est un peu le même principe ça reste très dark, très apocalyptique surtout donc littéralement ça veut dire beaucoup de choses : L’éveil des ténèbres, l’ascension du malheur, l’avènement du destin funeste ou malédiction… bref beaucoup de traductions différentes.

Pourquoi avoir fait le choix de chanter en anglais ?

« Florian » : L’Anglais est la langue la plus répandue dans le monde et le monde de la musique notamment dans le métal, on a toujours été habitué et séduit par la langue, Romain qui écrit toutes les chansons est à l’aise avec l’anglais et nous souhaitons aussi promouvoir notre musique davantage à l’étranger.

Y a-t-il une évolution dans le style de votre musique, de vos paroles entre votre EP paru en 2012 et vos compositions plus actuelles ?

« Florian » : Oui il y a une énorme évolution dans le sens où nous nous sommes améliorés dans notre propre instrument, nous avons changé le line up, nous sommes plus matures donc oui les compositions deviennent de plus en plus travaillées et notamment en termes de production où nous recherchons à être le plus professionnel.

Qui fait quoi au sein du groupe ?

« Anthony » : Florian Gatta est chant principal “scream”, Romain Herouart est chanteur clair ainsi que bassiste, Tom Leichnig est batteur et moi Anthony Bertrand  guitariste.

Quel est votre meilleur souvenir de concert ?

« Anthony » : Un peu compliqué de choisir un concert en particulier mais les concerts donnés  lors de la tournée en Russie était juste dingues ! A Tchaikovski nous avons signé des autographes sur des billets et des passeports ! (rires)

Aimeriez vous vivre à 100 % de votre musique ? Pourquoi ? Pourquoi pas ?

« Anthony » : Pouvoir se concentrer à 100 % sur notre musique et ne plus se soucier de l’aspect financier, c’est sûr que ce serait parfait. Vivre que de sa passion c’est sûr. Mais sinon tout faire pour pouvoir vivre de la musique n’est pas super idéal dans notre cas actuel et pour la majorité des groupes car il faut pouvoir financer sa passion.

Comment choisissez vous les endroits où vous passez en concert ?

« Anthony » : On choisit en fonction des propositions, conditions et là où il y aura « un potentiel » assez élevé de personnes susceptibles d’aimer notre style de musique.

Que pensez vous de la scène « métal » en Isère, et plus généralement en France ?

« Anthony » : On fait partie des trois régions de France les plus actifs à tous les niveaux… Donc on est plutôt bien servi. On a la chance d’avoir de gros groupes venant sur Lyon et de très bon groupes locaux.

9cc1ee8a-7e63-46fc-986f-6f2844f83e93

J’ai vu que vous aviez une chaîne Youtube, quel rapport entretenez vous avec elle ? De quelle manière recevez vous les commentaires qu’on peut vous y laisser ?

« Anthony » : Actuellement notre chaîne est pour nous un moyen pour mettre en ligne nos vidéos. Les commentaires sont très importants puisque directement le public qui réagit donc que ce soit positif ou négatif tout est bon à prendre et surtout à prendre en compte pour la suite du projet.

Plus généralement, vous êtes assez présents sur les réseaux sociaux, diriez vous que votre page Facebook par exemple est un bon outil pour communiquer avec vos fans ?

« Anthony » : Facebook est un excellent outil pour garder contact avec ses fans mais qui devient aussi malheureusement de plus en plus un « pay to be famous ». Le mieux est de garder contact avec le public lors des concerts c’est le plus important ! Mais il est vrai que sans Facebook les groupes et autres projets ne seraient pas aussi visibles, c’est devenu indispensable , c’est le réseau social numéro 1.

Quels sont vos projets pour 2016 ? (tournées, nouvelles chansons,…)

« Anthony » : Actuellement nous composons de nouveaux morceaux, d’ailleurs un nouveau morceau sortira rapidement ! Puis pour la fin d’année un nouveau CD. On continue d’assurer les concerts et d’essayer de commencer à planifier de nouvelles tournées.

« Florian » : Toujours aller plus loin, ce milieu est très compliqué mais nous sommes toujours motivés donc oui de nouvelles tournées, de nouveaux sons à venir !

10498463_10153082235573236_6436201377415214670_o

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :